Aménagement du Territoire : Guy Loando Mboyo a présidé les séances  d’harmonisation sur le projet de loi relative à son secteur.

 
Les différents acteurs impliqués dans le processus de la réforme du secteur de l’Aménagement du Territoire parlent aujourd’hui le même langage. Ils ont réussi à aplanir leurs divergences de vues sur le projet de loi relative à ce secteur. Cela à l’issue de deux jours d’intenses réflexions sur l’harmonisation  de propositions d’articles du projet de loi relative à l’Aménagement du Territoire tenues le 1er et le 3 juin 2021 sous la conduite du Ministre de tutelle, Guy Loando Mboyo.
 
Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando Mboyo qui a personnellement pris une part active à ces discussions, a réussi à arracher le consensus de différentes parties prenantes quant aux éléments à intégrer dans le projet de loi  sous examen au Parlement.
Les participants à ces réflexions, motivés par le souci de doter le pays des outils et instruments efficaces d’Aménagement du Territoire ont, dans un esprit d’ouverture et de coopération, examiné le tableau synoptique  contenant  les observations et propositions  formulées par  les organisations de la société civile réunies au sein du Groupe de travail climat rénové redd (GTCRR) et le texte d’enrichissement du projet de loi préparé par ledit groupe.
Au terme de cet exercice, les parties prenantes sont toutes tombées d’accord sur une version consensuelle  du projet de loi relative à l’Aménagement du territoire.
 
‘’Nous avons passé en revue le tableau synoptique  et le texte de loi article par article. Aujourd’hui, nous avons conclu avec un procès-verbal qui consacre ce consensus  auquel sont arrivées toutes les parties prenantes notamment la société civile et les équipes du Ministère de l’Aménagement du Territoire’’, a expliqué Mireille Atallah, conseillère principale en matière d’Aménagement du Territoire  au Fonarred.
 Elle a, en outre, souligné qu’autour de ce document : ‘’il y a eu un consensus très fort, un engagement  et même une promesse de la part de la société civile d’accompagner le Ministre dans la bonne conduite de cette réforme et dans la mise en œuvre du processus de la réforme du secteur de l’Aménagement du Territoire’’.
Pour sa part, Augustin Mpoy  conseiller technique principal du Codelt, organisation membre du GTCRR a souligné que la voie vient d’être balisée et la loi qui sera adoptée aura  l’adhésion de toute la nation congolaise.
 *‘’Nous avons *salué le fait que le Ministre*  *ait permis que ces deux jours puissent avoir lieu.* On est arrivé à des compromis.  Je pense qu’on peut  dire qu’on est en train de converger vers une version consensuelle de la loi et nous espérons garder le même esprit pour qu’au niveau de l’hémicycle, nous puissions  faire valoir les éléments de consensus que nous venons d’avoir afin que la loi,  si elle est votée, qu’elle soit réellement consensuelle, qu’elle ait l’adhésion de toute la nation congolaise ‘’, a soutenu Me Augustin Mpoy.
 Notons que les enrichissements proposés par différents acteurs  au cours de ces travaux d’harmonisation, seront transmis à l’Assemblée Nationale par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du territoire.
 
Cellcom MinAT.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire