Cérémonie de remise de deux forages d’eau : Guy Loando Mboyo proche de la population

Publié par
le 27 juin 2020 14:13:55


Vues : 20 Temps de lecture : 3 minutes

L’eau, c’est la vie dit-on.

Dans une cérémonie de remise de deux forages d’eau, respectivement aux populations de Kingabwa BAT et Paka djuma, toutes de la commune de Limete.

Il sied de rappeler, ces populations riveraines en déficit d’eau potable, ont été plus années exposées aux maladies diarrhéiques du fait de l’utilisation d’eau impropre à la consommation.

Mû par le sentiment patriotique au sens humains, l’honorable Guy Loando Mboyo ne pouvait rester insensible aux cris de larmes de ses compatriotes.
La Fondation Widal dont il est initiateur a mis du paquet pour réaliser ces deux ouvrages offert officiellement samedi 20 juin, auxdites populations ci-haut citées.

Les heureux bénéficiaires l’ont exprimé leur satisfaction aux travers le chef de quartier en ces termes : mon impression est vraiment de satisfaction du fait que nous avons eu de l’eau. Vous savez que l’eau c’est la vie. Dans notre quartier de Kingabwa nous avons eu de problème d’eau. Comme l’honorable a pensé nous donner de l’eau, nous sommes satisfaits car, l’eau c’est la vie. Pour cela, nous lui témoignons nos remerciements sincères, s’est-il exprimé le Chef de Quartier.

Juste après la remise de l’ouvrage au quartier Kingabwa, construit sur la voie de l’entrée de la cité du fleuve, l’honorable Guy Loando Mboyo a traversé le boulevard Japon, jadis route poids lourds, vers le quartier Paka Djuma.

Le sénateur a drainé un monde fou du fait de sa promesse réalisée en faveur de cette population laissée pour compte.

Dans sa compassion doublée de magnanimité, Guy Loando Mboyo a tenu répondre personnellement à remettre cet ouvrage d’eau qui soulage ces habitants.

L’un des habitants s’est exprimé en ces termes : Jamais, avons vu pareille bonté. Plusieurs années, depuis que cette population est résident ici, personne n’a jamais songé nous offrir de l’eau potable, en dehors de l’honorable Sénateur Guy Loando Mboyo qui a posé ce geste salutaire. Plusieurs jeunes gens avaient du mal à se baigner, ni boire de l’eau potable. Avec cet ouvrage qui nous offre ce bonheur, nous témoignons notre gratitude envers cet acte de générosité de l’honorable Sénateur Guy Loando Mboyo.

Une autre habitante s’est dit contente de cet ouvrage d’eau.
Juste après ce double cérémonies, l’honorable Sénateur Guy Loando Mboyo qui a exprimé le motif de satisfaction d’avoir offert plus de 20 milles à Kingabwa BAT, et aux 10.124 familles de Paka djuma à l’approvisionnement en eau potable, du fait des risques qu’elles courraient par la traversée du boulevard Japon, ex poids lourds, ne peut que réjouir son cœur.
 » Lorsque nous avons vu qu’il y avait des besoins, nous avons approché les responsables de la direction générale de l’ex ONATRA qui ont accepté de nous accorder cet espace pour ériger ce point d’eau pour permettre à toutes ces familles qui sont ici, d’avoir accès à l’eau potable », s’est-il exprimé.

À l’occasion, il a invité la population à protéger le site, et que les règles d’hygiène soient respectées en cette période de la Covid-19, et que ce lieu d’approvisionnement d’eau ne soit pas un endroit pour salir ou saboter.  » Celui qui va salir et saboter cet endroit est ennemi de la population« , a-t-il lâché en tenant compte de la propriété, au respect des règles d’hygiène sanitaire car,  » l’eau c’est la vie« , dit-on, en ce que cet endroit, insiste-t-il doit donner de la vie et non la mort.

Ceci implique que les populations bénéficiaires ont l’obligation de protéger les deux sites.

Devoir de mémoire oblige, l’honorable Sénateur Guy Loando Mboyo n’est pas à son premier acte.

Ces deux cérémonies avaient été précédées par trois autres cérémonies de grande envergure, notamment la remise officielle pour usage, de deux forages d’eau dans les communes de Kimbaseke et Nsele, en partenariat avec le Groupe Makuta on; et celle de la remise de certificat de qualification professionnelle en partenariat avec le BELPES/EBL consulting pour la création de la classe moyenne.

https://youtu.be/RDx6-s6-eaA

À l’occasion, dix coopératives avaient bénéficié des appuis financiers et autres appuis en matériels motocyclistes, question de matérialiser sa vision, celle de  » kotika lolombo« , entendu  » chasser la mendicité » par l’autoprise en charge.

Pius Romain Rolland


Votre avis compte

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Suivez la RADIO LIBERAL FM SUR
www.liberalinfo.net


Background