Jeux de la Francophonie : David Tshiyoyo visite le chantier du site Tata Raphaël.

Publié par
le 28 avril 2021 11:00:26


Vues : 11 Temps de lecture : 2 minutes

Seule la volonté et l’engagement peuvent  permettre à la République démocratique du Congo de  mieux réussir l’organisation des XIème Jeux de la Francophonie à Kinshasa. 

Déjà le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a démontré sa ferme volonté politique, en posant la pierre pour marquer  le démarrage des travaux de construction des infrastructures et réhabilitations des différents sites retenus pour abriter cet événement historique de grande envergure internationale.

C’est dans cette logique que Didier Tshiyoyo a visité, ce mardi 26 avril 2021, le chantier du site Tata Raphaël où les travaux évoluent à pas de géant.

Sous un soleil accablant, le Haut Représentant du Chef de l’État chargé des 9ème Jeux de la Francophonie se fait accompagner d’une délégation de la présidence de la République  ainsi que quelques autorités de la Ville ont fait le tour du chantier jusqu’à l’intérieur du stade Tata Raphaël.

Il s’agit d’une visite d’inspection qui prouve encore la détermination du comité organisateur chapeauté par la dynamique Tshiyoyo qui reste verticale dans la mission lui confiée par Félix Tshisekedi.

Booster, motiver les travailleurs et contrôler les travaux est le but  de cette visite au chantier dans ce stade légendaire d’Afrique centrale.

« Ensemble, nous  pensons qu’avec beaucoup de volontés et des moyens, des beaux bâtiments et des belles infrastructures sportives  vont pousser  d’ici peu afin de garantir le bon déroulement et organisation des Jeux  dans notre Capitale.  Nous avons l’assurance que tous les travaux vont s’achever et les ouvrages, nous serons livrés dans le délai. Vraiment, il s’agit d’un challenge  à relever pour notre pays», a déclaré Didier Tshiyoyo.

Parmi les sites choisis à Kinshasa figurent le Stade Tata Raphaël avec la construction d’un gymnase et un village des jeux. Tandis que le Stade des Martyrs mettra à disposition ses espaces sous les gradins qui seront réaménagés notamment pour la construction des logements des bénévoles. L’échangeur de Limete et l’espace Foire Internationale de Kinshasa (FIKIN) s’ajoutent à cette liste.

Dans son allocution, le gouverneur de la ville de Kinshasa a affirmé que « le choix porté sur la capitale est le fruit de la vision du chef de l’État pour la RDC de reprendre sa place dans le concert des Nations ».

Il faut souligner que les Jeux de la Francophonie seront  une belle occasion permettant à Kinshasa, 1ère  Ville francophone de par la densité de sa population, de reprendre ses lettres de noblesse sur le plan sportif et culturel.

À cet effet, il a invité toutes les autorités tant provinciales que nationales ainsi que le peuple congolais de s’approprier ces Jeux qui réuniront plus de 3500 jeunes talents ayant en partage la langue française.

Notons que ces travaux de construction des sites des Jeux dureront 12 mois avec la livraison prévue en avril 2022.

Jordache Diala


Votre avis compte

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Suivez la RADIO LIBERAL FM SUR
www.liberalinfo.net


Background