Ministère des Transports et Voies de communication:
Didier Mazenga participe à la 32ème reunion du conseil des ministers de l’Autorité de coordination de transit et de transport du corridor nord

Publié par
le 01 août 2020 11:07:30


Vues : 31 Temps de lecture : 2 minutes

M. Didier Mazenga Mukanzu, ministre des Transports et Voies de communication a participé, ce vendredi 31 juillet 2020, au nom du Gouvernement de la République Démocratique du Congo, ce par Vidéo-Conférence, à la 32ème reunion du conseil des ministers de l’Autorité de coordination de transit et de transport du corridor nord. Elle regroupe les ministres des Transports de 6 États membres de cette structure à savoir, le Burundi, l’Ouganda, la RDC, le Soudan du Sud, le Rwanda et le Kenya.

À cette occasion, les 6 ministres ont réaffirmé leurs liens de fraternité entre eux, la sauvegarde de leurs rapports respectifs et le développement économique et social de tout le peuple des pays du corridor Nord. Pour rappel, l’Autorité de Coordination de Transit et de Transport du Corridor Nord (ACTT/CN) est formellement née le 25 février 1985, son siège se trouve en Tanzanie.

Depuis sa création, indique une dépêche du ministère des Transports et Voies de communication, cette structure a réalisé des progrès importants et significatifs grace à la volonté politique des États membres et à la ferme détermination qui les anime, a fait savoir Me Didier Mazenga. Poursuivant son allocution, le n°1 des TVC pense que c’est ici l’occasion d’évoquer le projet de construction du chemin de fer à écartement standard devant relier tous les 6 pays membres et tant d’autres projets intégrateurs qui demontrent la capacité et la détermination de ces pays à mettre à la disposition des usagers du Corridor Nord, des infrastructures de qualité qui garantissent le succès dans ce domaine vital qu’est le transport interétatique.

Ainsi, la RDC s’est résolument engagée à se connecter au projet de construction du chemin de fer à écartement standard à partir de l’Ouganda.

Les études d’ingénierie sont en cours de réalisation pour le lot 1 de 1.217 Km du tronçon : Aru-Mungbere-Buta-Bumba, y compris la modernisation des ports fluviaux de Kisangani et Bumba.

Soulignons que dans les années à venir, l’interconnexion du tronçon de la RDC à celui de l’Ouganda, permettra de relier l’océan Indien et l’océan Atlantique par un réseau de transport multimodal qui intègre le projet de construction du port en eaux profondes de Banana, dans la Province du Kongo Central, auquel le Gouvernement de la Rdc accorde une priorité.

Robert Bolongo


Votre avis compte

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Suivez la RADIO LIBERAL FM SUR
www.liberalinfo.net


Background