RDC-Union sacrée de la nation : Le député Patrick Muyaya affirme qu’à l’heure actuelle, « le pays ne devrait pas avoir d’opposition ».

Publié par
le 04 janvier 2021 16:43:20


Vues : 27 Temps de lecture : < 1 minute

Après avoir pris part à la réunion du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avec les députés nationaux le dimanche 03 janvier 2021 à la cité de l’Union africaine, l’élu de la Funa Patrick Muyaya a fait savoir sur son compte Twitter, qu’en regardant l’état actuel du pays « nous ne devrions même pas avoir d’opposition ».

« Dire la vérité rien que la vérité au Président de la République pour garantir le succès de l’Union sacrée, socle de notre sursaut patriotique. Tous comme un seul homme derrière le Chef de l’État, nous devons nous engager », a écrit Patrick Muyaya.

Ayant participé à cette réunion, la députée nationale, élue de Mbuji-mayi Nadine Mangabu a indiqué que « nous avons répondu à l’appel du Chef de l’État. Tous décidés de regarder dans la même direction, car le salut de cette nation émane des hommes et des femmes qui ont compris qu’il était temps de tourner la page avec l’ancienne coalition ».

De l’autre côté, l’ancien vice-ministre des affaires étrangères et membre du Front Commun pour le Congo (FCC) Yves Kisombe a dit non à l’Union sacrée, et estime que le PPRD et le FCC sont les dernières digues de la démocratie.

« l’Union sacrée pour mieux décourager l’initiative privée ?, Pour mieux observer leur impuissance à l’Est en sang ?, Pour mieux violer la constitution et le contrat social ? » S’interroge t-il.

Gratos Kizita


Votre avis compte

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Suivez la RADIO LIBERAL FM SUR
www.liberalinfo.net


Background