Rutshuru : Le programme conjoint PAM-FAO de résilience communautaire, apprécié par la population locale du Nord-Kivu.

Publié par
le 18 octobre 2020 16:20:40


Vues : 11 Temps de lecture : 3 minutes

L’équipe du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) chargée du programme de la résilience communautaire, a organisé ce 14 Octobre 2020, une descente dans les villages de Katale, Kalengera et Kako en territoire de Rutshuru dans la Province du Nord-Kivu. Une mission qui s’inscrit dans le cadre d’évaluer l’exécution de la mise en œuvre de ce projet dans cette partie de la province.

Initié pour aider les petits exploitants agricoles et communautés vulnérables à atteindre la sécurité alimentaire et une meilleure nutrition, ce programme conjoint de résilience consiste à la réduction de l’insécurité alimentaire, de pauvreté et de la malnutrition, affirme Olivier Nkakudulu, chargé du programme de résilience pour le PAM au Nord-Kivu.

Démarré en République démocratique du Congo vers les années 2009 dans la province du Tanganyika puis s’étendre en 2015 au Nord-Kivu, le projet Achat pour le progrès (P4P) devenu à ce jour programme de résilience, intervient dans les domaines agricole, nutritionnel et éducatif.

« Pour cette seconde phase, on a été au delà de P4P, on parle maintenant du programme de résilience parce qu’au delà de la chaîne de valeur agricole, on a un élément éducation et un élément nutrition qui viennent s’ajouter » a dit Olivier Nkakudulu.

Les bénéficiaires de ce projet dans cette zone, n’ont pas caché leur gratitude.

« Depuis que ce projet a été lancé dans notre village, je suis maintenant à mesure de gérer la production agricole. À travers différentes formations organisées en notre faveur, je suis à mesure de distinguer les aliments de protection, de construction et énergétique. Je commence à manger un aliment équilibré et ça impacte positivement à ma santé, à celle de mon époux et de mes enfants. Nous disons merci à PAM pour cette belle initiative » a dit Machumbi Esther, habitante au village Katale.

De son côté, Kabuo Rosette, présidente de la Coopérative Agricole pour le Progrès dans le village de Kalengera, pense que ce projet de résilience a réglementé les activités agricoles dans la zone. Composée de plus de 6 000 membres, cette coopérative a déjà bénéficié d’un entrepôt, une boutique d’intrants et des moulins. Les membres de cette coopérative ont déjà dans leur actif, Sept hectares de terre arabe, étendue sur laquelle ils exercent leurs activités agricoles.

« Le programme P4P nous a aidé à reprendre la vie normale. Avant que ce projet ne soit opérationnel dans notre zone, nous exercions des activités agricoles dans l’ignorance. Nous produisions pour la consommation seulement. À l’arrivée de ce projet, nous avons commencé à subir des formations de la part de PAM-FAO. Ces deux organisations ont disponibilisé pour nous, un endroit d’achat de semences et outils de travail. Nous avons déjà reçu de ce projet, un entrepôt, une boutique d’intrants et des moulins. Nous remercions PAM-FAO pour tous ces bienfaits » a fait savoir Kabuo Rosette.

Par ailleurs, les alphabétisés bénéficiaires de ce programme affirment avoir quitté de l’ignorance vers la connaissance.

« Je suis alphabétisé pendant deux ans. Nous sommes accompagnés par l’OFEPACO PAM-FAO. Ceux qui sont choisis pour cette formation sont des analphabètes totaux. Ce projet m’a été utile parce que ça me fait quitter de l’ignorance vers la connaissance. Merci à PAM-FAO pour cette initiative » a dit Joseph Buhazi Bagereshuti, l’un des alphabétisés.

Signalons que ce programme de résilience consiste à renforcer les capacités des organisations paysannes en les aidant à se structurer, à avoir les documents légaux, en faisant des formations sur la gestion financière, la planification et en les donnant les équipements parmi lesquels, les entrepôts et matériels de travail. Il facilite également la formation des petits paysans aux techniques de production améliorée.

Ce programme intervient dans les territoires de Rutshuru, Nyiragongo et MASISI. Il vise à promouvoir la cohésion sociale dans la région.

Valery Mukosasenge/Correpondant Nord-Kivu


Votre avis compte

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Suivez la RADIO LIBERAL FM SUR
www.liberalinfo.net


Background