55 ème session Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, Fabrice Puela, Ministre des Droits Humains Congolais s’insurge contre l’accord signé entre le Rwanda et l’Union européenne en date du 19 février 2024

Le Ministre des Droits Humains, M. Fabrice Puela, accompagné de l’Ambassadeur de la RDC en Suisse, M. Paul Empole, ainsi que par le Directeur Général du FONAREV, M. Lucien Lundula Lolatui et de leurs délégations est intervenue le 2 et le 3 avril 2024 lors de la 55eme Session Ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à son siège à Genève.

Prenant la parole devant cette haute tribune, Fabrice Puela a exprimé le mécontentement du gouvernement contre l’accord signé entre le Rwanda et l’Union européenne en date du 19 février 2024 sachant l’implication du Rwanda dans la situation de conflits et crimes perpétrés dans la partie Est de notre Pays.

Il a également abordé la question de la levée du moratoire sur l’application de la peine de mort tout en s’interrogeant sur le fait que cette question semble plus préoccuper la Communauté Internationale plutôt que les milliers des victimes causées par le Rwanda.

Les participants de cette rencontre notamment les commissaires du conseil des droits de l’homme des Nations Unies, ont encouragé la RDC à multiplier des efforts sur l’effectivité de la question des droits de l’homme. La création du FONAREV en est une preuve.

Jonathan LOALI

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire