Kinshasa : Guy Loando octroie des crédits aux femmes de la LINA pour le renforcement de leur autonomie .

Le sénateur élu de la Tshuapa, Guy Loando Mboyo a octroyé ce samedi 03 octobre 2020 à Kinshasa, des crédits aux femmes de la Ligue Nationale des Anamongo (LINA), après une initiation à l’entreprenariat pour les renforcer en capacité managériale.

Le président de la LINA, Barthélémy Okito a indiqué que l’acte posé par Guy Loando est un signal fort.

« C’est un message fort pour tout le peuple, tous les fils et toutes les filles Anamongo. Il s’est investi à soutenir les populations à la base, il n y’a pas seulement les femmes Anamongo, vous l’avez vu allé donner de l’eau à la population de Kinshasa. Ces crédits permettront aux femmes Anamongo de Lutter contre la pauvreté » a déclaré Barthélémy Okito.

Pour la présidente du département d’appui au développement au sein de la LINA, Annie Bomboko, ce n’est qu’un début, il y’aura d’autres projets à venir.

« C’est est un projet qu’on avait initié ça fait plus de 3 mois, aujourd’hui le rêve est devenu réalité. Nous remercions le président de la fondation widal, il s’est imprégné pour l’autorisation des mamans. Nous sommes très contentes, on sait que d’autres projets seront initiés », a dit Annie Bomboko.

De son côté, l’élu de la Tshuapa a rappelé son engagement à soutenir la femme congolaise pour son autonomisation.

« C’est juste le respect de la parole. La LINA m’avait reçu comme un digne fils de notre grande famille Anamongo, j’avais fait de promesse, je suis venu pour matérialiser cette promesse. Moi, je continuerai à faire ce que je peux pour le développement de mon pays, à travers ma fondation widal », a indiqué Guy Loando.

En outre, le président de la formation widal a révélé que dans les tout prochains jours, il va offrir la maison de la culture à la communauté anamongo, où les gens viendront apprendre le mongo.

Il sied de noter que cet acte ouvre la porte à un cycle qui conduira à la création de la classe moyenne dans le but de redonner de l’oxygène à l’économie Congolaise et agrandir l’assiette fiscale de la nation. Après les opérations de remboursement, plusieurs autres femmes de la LINA bénéficieront de ce crédit.

Gratos Kizita

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire