Mise au point : Verité des faits nonobstant la confirmation complaisante de la plainte de Franck Diongo

Pour mémoire, à 15h30’ du jeudi 09 juillet 2020, Mr Franck Diongo est passé devant la résidence privée de l’Honorable Aubin Minaku, escorté d’une cinquantaine de « wewas » et de nombreux militants.

Cependant, malgré l’attitude courtoise des policiers commis à la garde par la hiérarchie de la police, ces militants ont commis des voies de fait notamment en lançant des pierres à ladite résidence.

C’est ainsi que ces policiers ont réagi par deux grenades lacrymogènes pour les disperser. Il n’y a eu aucun blessé, aucun mort.

Tout le quartier sait que ces policiers commis par leur hiérarchie (de la police), et non pas les garde-corps de l’honorable Aubin MINAKU, n’avaient tiré aucune balle.

(CellCom Cabinet de l’hon. Aubin Minaku).

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire