Nord-Kivu : 25 éléments FARDC condamnés à la peine de mort pour ‘fuite devant l’ennemi’

Le tribunal militaire garnison du Nord-Kivu, a condamné 25 militaires FARDC ce mercredi 03 juillet 2024 à la peine de mort. Le procès s’est tenu en procédure de flagrance au village Alimbongo, en territoire de Lubero siègant.

Ils ont été reconnus coupables de plusieurs forfaits à savoir l’usurpation des munitions de guerre, la fuite devant l’ennemi, la violation des consignes par la hiérarchie militaire et bien d’autres griefs reconnus à leur endroit.

Outre les 25 militaires condamnés, un autre militaire a plutôt écopé de 10 ans de servitude pénale principale pour vol « qualifié ». 4 autres femmes, épouses de militaires, ont quant à elles été libérées par la justice militaire.

Leur implication n’a pas été prouvée. Ces militaires condamnés ont été arrêtés le week-end dernier pendant que les opérations Front Nord, dirigées par le Général-Major Shicko Tshitambwe Jérôme, sont en cours dans le front Nord. Ils avaient fui face à l’avancée des rebelles du M23, avait rappelé le tribunal.

Selon le porte-parole des opérations militaires front Nord, le Lieutenant Mbuyi Reagan, cette décision va décourager d’autres militaires qui voulaient dégarnir leurs positions comme l’ont fait les autres en fuyant devant l’ennemi sans ordres préalables de leurs commandants.

De son côté, le conseil des prévenus n’est pas satisfait du jugement rendu et envisage faire appel.

R- J Ngbengo

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire