Assistance humanitaire : l’Ong Widal à la rescousse des familles sinistrées du camp Kabila.
 

Publié par
le 31 mai 2021 14:53:42


Vues : 1 Temps de lecture : 2 minutes

 
Victimes d’un incendie déclaré il y a quelques mois dans ce camp situé dans la commune de Lemba, quatre-vingt-une familles des policiers viennent de bénéficier d’une assistance de l’Ong Widal mettant ainsi fin à leur calvaire parce qu’elles  dormaient à la belle étoile ayant tout perdu. Cette assistance s’inscrit en marge de la commémoration de la journée internationale de la famille célébrée le 15 mai  de chaque année.
 
Aussitôt saisi de ce sinistre par le bourgmestre de la commune de Lemba, Jean Nsaka,  l’Ong Widal, n’a pas hésité de poser un geste de charité à l’endroit de ces familles qui avaient perdu le sens de vivre. La hiérarchie de Widal fondation a instruit ses services pour qu’une aide soit organisée d’urgence.
C’est dans ce cadre que le samedi 29 mai, une forte délégation de cette ong conduite par son coordonateur pour la ville de Kinshasa, Albert Ekolomba a remis des tentes, des seaux, des chaises, des matelas et d’un pack habit composé de tenues de tout âge à quatre-vingt-une familles sinistrées. Cette remise s’est faite en présence du bourgmestre adjoint de la commune de Lemba et   du commandant du camp, le colonel Joseph Matangila.
 
Ces tentes permettront  ainsi à ces familles de se construire un logement pour être à l’abri des intempéries.
Ce geste de cœur n’a pas laissé insensible les bénéficiaires. Ils ont eu des mots justes pour remercier leur bienfaiteur à travers son ong Widal.  
« Nous avons tout perdu à cause  de l’incendie qui s’était déclaré ici au camp Kabila. Les habits que je porte m’ont été offerts par des gens de bonne volonté. Que Dieu vous bénisse. C’est aujourd’hui, grâce à Widal, que je viens de reprendre une nouvelle vie. Que mon Dieu élève cette fondation au nom de Jésus », a déclaré une policière, victime de l’incendie.
 
Pour sa part, le bourgmestre adjoint de Lemba a aussi exprimé sa gratitude au couple Loando pour cette marque de générosité. « Nous remercions le présidentLoando. Qu’il ne se fatigue pas de nous aider, nous reviendrons toujours vers lui  en cas de besoin. Son acte est allé tout droit dans nos cœurs. Nous prions pour lui pour qu’il aille toujours de l’avant afin de continuer à  nous aider ».
Peu avant la remise de cette assistance au Camp Kabila, les membres  de la fondation chère au couple Loando Guy Loando  ont  respecté le mot d’ordre de l’opération Kin Bopeto en rendant propre les alentours de la prison de Makala dans la commune de Selembao.

Blandine Lusimana.


Votre avis compte

Donnez votre avis

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Suivez la RADIO LIBERAL FM SUR
www.liberalinfo.net


Background