Santé : Clôture de la réunion régionale d’urgence de haut niveau sur le monkey pox

Le ministre de la santé publique, hygiène et prévention, Samuel-Roger KAMBA, a procédé ce samedi 13 avril à Kinshasa, à la clôture de la réunion régionale d’urgence de haut niveau sur le monkey pox soit variole des singes en Afrique.

Organisée par Africa CDC avec l’appui des autres partenaires financièrs et techniques du ministère de la santé, le cadre des travaux techniques qui a débuté depuis ce jeudi 11 avril, fut une opportunité pour le ministre congolais de la santé et les experts en santé nationaux et internationaux, d’élaborer la stratégie commune pour la lutte contre cette maladie qui traverse déjà les frontières mais dont le premier cas a été découvert en RDC.

Dans son mot de circonstance, le ministre congolais de la santé publique, hygiène et prévention pour sa part, a notamment rendu hommage au professeur Jean Jacques Muyembe pour son expertise dans la lutte contre les épidémies en Afrique dont le mokey mpox. Occasion pour lui également de rappeler à l’auguste assemblée, de l’implication du gouvernement Congolais dans l’éradication de cette maladie. La santé de population est l’une des priorités en RDC, a aussi souligné le ministre Samuel-Roger Kamba.

Par ailleurs, le patron de la santé publique de la RDC a souligné que le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi a placé la santé parmis le six piliers de sa politique.

D’après les statistiques de l’OMS les provinces de la Tshopo, du Kwango et de Kinshasa sont les plus infectées. La partie Est de la RDC connait un taux élevé de la transmission sexuelle dans les camps de réfugiés à cause de la guerre imposée à la République par les M23.

Cette réunion régionale d’urgence de haut niveau a connu la participation des ministres de santé de 11 pays d’Afrique dont sept (7) sont déjà infectés par le Mpox.

Jonathan LOALI

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire