RDC/DÉFENSE : Des commandos congolais de la 31e brigade de réaction rapide formés par la Belgique achèvent leur formation à Kindu

Le vice-Premier ministre et ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants, Jean-Pierre BEMBA GOMBO, a ce lundi 22 avril, présidé à la cérémonie de la clôture de formation de la 31e brigade de réaction rapide, au Centre d’entraînement des Commandos de Lwama à Kindu (Maniema). Cette cérémonie s’est déroulée en présence de diverses autorités militaires et politiques.

En effet, débutée depuis le 17 juin 2023, cette formation a durée neuf mois et a inclus des entraînements spécifiques aux tactiques commandos, en plus du recyclage des unités existantes. Pour le patron de la défense congolais, la matérialisation de cette formation a eu lieu grâce à l’implication du Chef de l’État qui milite pour la réforme de notre armée.

« Je voudrais d’abord rendre hommage au Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, pour m’avoir désigné afin de venir le représenter à cette cérémonie marquant la fin de formation des commandos de la 31e brigade. Je voudrais également remercier les instructeurs belges pour la coopération dans le domaine militaire et à tous les instructeurs congolais qui ont consenti, avec nos partenaires, leurs efforts pour assurer la formation à cette 31e brigade », a déclaré le VPM Jean-Pierre Bemba.

Et ajoute : « Nous refusons la trahison, nous voulons la loyauté à la patrie, au commandant suprême et je vous invite à suivre les consignes de vos commandants dans vos postes d’affectation pour que le chef de l’État soit content du travail que vous allez effectuer sur le terrain pour l’intérêt de notre patrie ».

Par ailleurs, le VPM Jean-Pierre BEMBA a souligné l’importance de la loyauté et du sérieux dans l’exécution de leurs futures missions, insistant sur le respect des consignes pour garantir l’efficacité sur le terrain.

Pour le commandant du centre Lwama, cette préparation a mis un accent particulier sur la condition physique, l’utilisation stratégique du terrain et les techniques de combat. « Le travail que vous avez appris ici est destiné à la défense de l’intégrité territoriale de notre pays, en particulier face aux agressions dans le Nord-Kivu », a-t-il déclaré aux nouveaux commandos.

Notons que la Belgique, partenaire dans cette initiative, a déjà contribué par un soutien financier significatif pour l’équipement des commandos. Un nouvel appel est déjà prévu au centre pour former trois mille recrues supplémentaires.

À en croire le représentant Belge, une enveloppe de 20 millions d’euros sera allouée par son pays pour l’équipement des nouveaux Commandos.

Il sied de signaler cette cérémonie s’est clôturée par une démonstration des compétences acquises par les commandos, suivie d’un défilé militaire.

Jonathan LOALI

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire