Ituri : 23 morts, plusieurs blessés, le bilan du dernier massacre des miliciens CODECO

l’Ituri pleure ses fils et filles depuis hier dimanche 09 août. Le massacre a lieu dans la Chefferie des Banyali-kilo par les miliciens de la CODECO, tôt vers 3 heures du matin, nous renseigne l’Hononorable Iracan Gratien de Saint Nicolas à notre Rédaction à travers son communiqué n°016/IGN/DN/IT/2020.

Ces actes ignobles qui heurtent les consciences ont lieu dans les localités minières de Lisey et Amema, à près de 60 km au Nord-ouest de Bunia, Chef lieu de la Province de l’Ituri.

Dans son communiqué, l’honorable Iracan Gratien de Saint Nicolas déplore cette situation en ce que, plusieurs fois, les alertes ont été lancées par les autochtones et le Comité provincial de sécurité qui a connaissance du site de provenance de ces miliciens de la CODECO n’a pas anticipé cette situation en assurant la protection des civils dans leurs milieux naturels.

D’autre part, le député national Iracan Gratien de Saint Nicolas s’indigne du fait que les forces de l’ordre sont mal équipées et n’arrivent pas à établir les positions stratégiques d’intervention.

Malgré le renfort arrivé tard, le crime ignoble était déjà commis, dont le bilan est catastrophique, soient 23 morts : des femmes, vieux et jeunes, enfants égorgées, femmes désabusées, plusieurs maisons incendiées, annonce l’élu de l’Ituri.

Cette attaque n’est pas la première dans cette zone. Il pointe cependant, du doigt les officiers supérieurs qui seraient à la manœuvre de détournement de la solde des militaires et de leur ration, ce qui démotive justement les positions des FARDC dans cette partie de la République.

A l’occasion, il invite le Gouvernement de la République, à travers le ministère de la Défense nationale de déployer les éléments combattants conséquent afin de mettre fin aux carnages qui ne cessent d’endeuiller la Province de l’Ituri.

Pius Romain Rolland

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire